Olivier Broni

Coaching Énergétique & Voyages Méditatifs

Découvrez les merveilles du champ électromagnétique de votre corps

Notre corps émet un champ électromagnétique Cela s'explique facilement : nos différents systèmes véhiculent des particules chargées électriquement (par exemple notre système nerveux véhicule des signaux électriques suivant le trajet des nerfs) et la physique nous enseigne que toute particule chargée qui se déplace émet un champ magnétique.

Faisons un tour des découvertes en ce domaine en reprenant les propos de Dawson Church dans le "Manuel de l'EFT" :

"Aux dix-huitième et dix-neuvième siècles, les chercheurs scientifiques ont commencé à inventer des instruments capables de détecter les champs électromagnétiques. En 1903, un médecin hollandais, Willem Einthoven a mesuré le champ du cœur humain, qui a le champ électromagnétique le plus fort de tous les [NDLR : plus de 5000 fois plus fort que celui du cerveau, avec une portée de plusieurs mètres]. En 1924, il a reçu le Prix Nobel pour ses travaux. En 1929, Hans Berger a mesuré le champ électromagnétique du cerveau, et les améliorations progressives des instruments ont permis qu’aujourd’hui les champs magnétiques et électriques d’une seule cellule puissent être mesurés. Utiliser les champs énergétiques du corps pour diagnostiquer et traiter a amené des avancées médicales telles que l’imagerie par résonance magnétique (IRM), l’électrocardiogramme (ECG) et le magnéto- encéphalogramme (MEG). Les champs électromagnétiques sont aussi utilisés pour traiter de nombreux problèmes. Les machines de stimulation électromagnétique pulsée (PEMS - pulsed electromagnetic stimulation) ont été utilisées avec beaucoup de succès pour soigner les dépressions ainsi que pour les symptômes physiques qui s’étendent des migraines jusqu’aux tremblements de la maladie de Parkinson.

L’utilisation des champs énergétiques en médecine a été accompagnée d’une grande controverse. Dans la période entre la découverte d’Einthoven et son Prix Nobel, l’influent Rapport Flexner fut publié en 1910 aux Etats-Unis. Ce rapport est devenu la base de tout le système médical actuel. Il rejette les approches autres que la médecine allopathique, telles que l’homéopathie. Il a condamné l’électromagnétisme en médecine le traitant de « science irrégulière ». Et pourtant, l’évidence de l’importance des champs énergétiques en biologie humaine a continué à croître, que cela soit des expériences du scientifique russe Alexandre Gurwitsch dans les années vingt, montrant l’énergie lumineuse émise par les organismes vivants, aux études de Robert Becker dans les années soixante démontrant que des micro-courants peuvent stimuler la guérison des fractures osseuses, en passant par la découverte en 1922 de cristaux de magnétite magnétiques dans des cellules du cerveau du système limbique humain.

L’observation qu’une sorte d’énergie est présente dans les processus biologiques n’est pas nouvelle. Les diagrammes d’acupuncture chinoise datant d’environ 2500 ans montrent les courants énergétiques que les médecins de ce temps utilisaient comme guide pour insérer des aiguilles. En faisant un bond en avant, plusieurs études récentes ont démontré que la stimulation d’acupoints envoie des signaux au cerveau, et peut être utilisée pour traiter le syndrome du stress post-traumatique (SSPT) et d’autres problèmes psychologiques. Différents organismes scientifiques, de l’OMC (Organisation Mondiale de la Santé) au NIH américain (Institut National de la Santé), ont dressé une liste de plus en plus complète des symptômes physiques pour lesquels l’acupuncture s’est montrée efficace. L’énergie est au centre de la guérison, que ce soit en occident avec les flux d’énergie électromagnétique détectés par les machines actuelles d’IRM fonctionnelle (IRMf) et d’électro-encéphalographie (EEG), qu’en orient où les méridiens d’acupuncture sont utilisés par les médecins depuis des millénaires. "

Ce qui est fabuleux c'est que l'IRMf permet de visualiser le champ énergétique émis par chacun de nos organes. On peut ainsi détecter les points de faiblesse ou de blocage énergétique. Quand on sait qu'un organe émet des signaux de sous ou sur-énergie bien longtemps avant qu'une pathologie y apparaisse, il y a là tout un champ à explorer pour la médecine préventive occidentale. Cependant cela est très couteux ! Cela permet toutefois une visualisation rationnelle des champs énergétiques et des signaux d'alarme émis par le corps.

Cette détection du champ énergétique se pratique de façon traditionnelle par la médecine orientale depuis bien longtemps. Et sachez qu'il ne s'agit pas d'avoir un don particulier pour pratiquer des soins énergétiques. Cela est accessible à chacun, avec ses mains, moyennant un peu de pratique. Il faut toutefois laisser de côté son cerveau analytique et avoir confiance en ses sensations.

Nous avons a porté de main de telles richesses, ne passons pas à côté !


Olivier Broni

A très bientôt sur mon blog…

Pour vous abonner à la newsletter du plus beau voyage et recevoir les articles du blog plus d'autres conseils de santé psychologique (et recevoir en cadeau une méditation guidé : "élever votre niveau de santé") >